Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Retour à l'accueil

AVIS AUX LECTEURS

L'hébergeur de notre site a changé de système.

Cela a supprimé tous les liens vers les pages qui étaient ici.

Nous allons changer d'hébergeur.

Rendez-vous en mai 2015.

/ / /

photo Roch de ColignyM. Roch de COLIGNY

expert-conseil

(livres anciens, manuscrits médiévaux, enluminures, matrices de sceaux, photographies)  

M. de Coligny exerce en profession libérale depuis plus de dix ans. Il est actuellement l'un des deux seuls experts compétents en archives médiévales & enluminures (lecture du latin, connaissances paléographiques, sigillographiques, artistiques), compétences reconnues par la publication (en 1998) du chartrier de l'abbaye du Miroir (150 chartes, entre l'an 1131 et l'an 1300). Il a publié en outre quelques petites études relatives à l'histoire du Revermont & de la Bresse.


Il a assuré l'expertise & le classement de nombreux fonds d'archives privées; au nombre desquels le fonds prestigieux des Archives du Comte de Chambord (S. M. le Roi Henry V, 1820-1883), archives que l'on croyait disparues depuis 1886, et qu'il a retrouvées, regroupées et classées. (cliquez ici)

 

Il est le conservateur attitré de :

• quatre grandes bibliothèques privées : deux bibliothèques de château; une bibliothèque d'érudit constituée au XIXe siècle; et une étonnante bibliothèque contenant quasiment tous les livres de René des Cartes (Descartes).

• neuf fonds d'archives médiévales privées (le plus ancien document datant du IXe siècle).

• le fonds des archives du Comte de Chambord.

 

M. de Coligny intervient aussi comme expert lors des ventes aux enchères, en partenariat avec les commissaires-priseurs et les maisons de vente; ainsi qu'auprès de la société Expertissim (cliquez ici) qui développe un concept innovant couronné de succès.

Dans le domaine des livres anciens & des photographies, M. Roch de Coligny a découvert plusieurs ensembles prestigieux
 dont il a organisé la vente aux enchères, par exemple :

 

• en 2004-2005 : une bibliothèque de plus de 2 500 livres reliés au XIXe siècle par Bradel-Derome le Jeune, relieur dont le nom était célèbre mais les reliures inconnues. Cela a donné lieu à la publication d'un livre sur ce relieur.

• en 2007 : la collection photographique de la duchesse de Berry : environ cent photographies des années 1847-1855. Le catalogue est désormais une référence pour l'histoire de la photographie.

• en 2009 : la bibliothèque des marquis de Forbin.

• en 2010 : l'atelier de René & Alphonse Simier, relieurs-doreurs de l'Impératrice Marie-Louise, des Rois Louis XVIII & Charles X, et de la duchesse de Berry. Un ouvrage luxueux est en cours de réalisation.

• en 2009-2012 : une collection de manuscrits historiques, vendue par partie sous le titre « quelques manuscrits... ». Cette collection, qui comporte nombre de pièces exceptionnelles, est certainement la plus belle & la plus riche en mains privées.

 • en juin 2011 : un prestigieux ensemble de manuscrits orientaux et occidentaux.

 


 

Mme Goula MARETTE

expert-conseil pour l'art & la culture russes.

Au sein de notre Cabinet, Goula est responsable de tout ce qui touche à la Russie.

Son dernier exploit : la découverte et l'identification d'un exceptionnel dessin de Voronikhine : un projet pour l'iconostase de la cathédrale de Kazan à Saint Pétersbourg (1812).

Goula prépare une étude sur les peintures d'Hélène Benois (1898-1972), fille du peintre franco-russe Alexandre Benois

Voyez ses pages sur notre site : http://rossya.over-blog.com

 

 

 


 

M. Thibault de COLIGNY

assistant.

 

 

 

 

 

M. Philippe DÉZINVAL

ordonnateur. Il assure l'ordre physique, administratif & comptable du Cabinet.

 

 

 

 

 

M. Sixte de NOYANT

recherches scientifiques & relations publiques

 

 

 

& avec le recours à des sapiteurs

(pour les manuscrits orientaux : manuscrits grecs, manuscrits arméniens, manuscrits éthiopiens, manuscrits persans, manuscrits arabes).

Ces sapiteurs sont des chercheurs de haut niveau, chacun reconnu internationalement dans son domaine de compétence. La plupart sont membres du CNRS ou de grandes institutions étrangères.

  

 

 

Anciens collaborateurs du Cabinet « Honoré d'Urfé »

 

 

 

M. Jérôme CORTADE

(pour les autographes modernes et contemporains)

 

Jérôme, diplômé en Histoire, travaille dans le marché de l'art depuis une dizaine d'années. Il exerce à son compte depuis 2008; en outre, il a pris en charge le département "Autographes" dans deux grandes librairies parisiennes. Il est expert en ventes publiques à Drouot.


 

 

M. Pierre-Antoine MARTENET

spécialiste-conseil en biens culturels

chargé de mission

 

Pierre-Antoine a rejoint notre cabinet en septembre 2009, au terme de son cursus triennal à l'Institut d'études supérieures des Arts. Bon connaisseur de la peinture française des XVIIe & XVIIIe siècle, il est spécialiste de phaléristique et de souvenirs historiques.

Il collabore en outre, au nom du Cabinet « Honoré d'Urfé », avec la société Expertissim, pour la rédaction de notices sur les peintres et sur les objets historiques. Par exemple, ici ou ici.

 

Il a maintenant intégré le département "dessins anciens" de Sotheby's Paris.

 

 

M. Pierre-Jean CHABALIER

assistant

 


 

 

Les valeurs du Cabinet « Honoré d'Urfé »

 

La haute expertise que nous pratiquons repose sur des valeurs certaines.


Valeurs vis-à-vis du métier


1) Compétence

Quelqu'un a dit : « la pire immoralité est de faire un métier qu'on ne sait pas ».

La première valeur du Cabinet est la compétence, la connaissance maximale du métier.

Dans notre époque de bouffonnerie généralisée, c'est déjà une "sacrée exigence" !

Par exemple, si nous expertisons les manuscrits médiévaux, c'est d'abord parce que nous connaissons très bien ce domaine, en tout cas autant que faire se peut.

Le titre d'expert n'est pas est un hochet que l'on agite par vaine gloire. C'est une exigence de compétence. Notre haute expertise est tout d'abord une affaire de compétence.

Cette compétence est largement reconnue parmi les connaisseurs et les professionnels. Nous avons publié et publions des études qui font référence dans leur domaine.

En outre, nous entretenons & développons régulièrement nos compétences, en mettant à profit le développement continu du savoir et en puisant dans les travaux qui sont régulièrement publiés par les chercheurs (tant publics que privés).


2) Travail

La mise en œuvre de nos compétences, c'est justement le travail.

Une haute expertise exige que l'on prenne tous les moyens possibles pour parvenir au but (déterminer l'authenticité d'un manuscrit, en saisir le sens, faire l'étude codicologique etc., trouver la date précise et l'auteur d'une photographie romaine du milieu du XIXe siècle, déchiffrer la légende d'une matrice de sceau, découvrir de quel atelier sort telle reliure du XVIIIe siècle, etc.).

Ces moyens, nous les prenons. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour fournir au client l'expertise la plus fouillée qui soit. En clair, nous récusons l'excuse facile, avancée par certains, selon laquelle l'expert serait tenu uniquement à une obligation de moyens, et non pas à une obligation de résultat : ce genre d'argument sert en fait à excuser la paresse et l'incompétence ! Plutôt que d'avancer de telles mauvaises excuses qui, au bout du compte, laisseraient le client sur sa faim tout en ponctionnant son porte-monnaie, notre Cabinet, bien au contraire, fournit au client des conclusions et des résultats sur lesquels nous nous engageons.

Ce qui veut dire que nous ne lésinons pas sur notre temps. Nous rejettons l'adage libéral selon lequel « le temps, c'est de l'argent ». En effet, nous consacrons à une expertise le temps qui lui est nécessaire, dussions-nous prendre par exemple dix heures à expertiser un sceau qui, une fois vendu, ne nous rapportera que trente euros d'honoraires.

Pour paraphraser saint Paul : nous ne récusons pas le labeur (« Non recuso laborem »). Ou bien, pour reprendre la devise inscrite au fronton de la maison où nâquit Jehanne : « Vive labeur ».

Rejetant la paresse et la facilité, nous nous situons très clairement dans l'ancienne tradition française du LABEUR. Nous labeurons. Nous sommes des laboureurs. Et nous aimons ça !

Inutile de dire que nous laissons les "35 heures" (siestes comprises) aux aigris du monde moderne.


3) Recherche de la perfection

La perfection est de ce monde. Du moins peut-on la rechercher.

Notre Cabinet s'emploie à parfaire son œuvre. Tant son œuvre technique (la recherche, l'expertise) que son œuvre finale (le catalogue).

Par exemple, pour les ventes où nous sommes seuls experts, nous avons choisi de réaliser des catalogues qui soient dignes et des choses présentées, et des personnes qui nous les ont confiées à vendre, et des personnes qui le liront & probablement le conserveront. Dans nos catalogues, nous faisons tout (ou presque), à commencer par la direction des prises de vue, les choix typographiques, la mise en page etc., afin qu'une fois imprimé notre catalogue réunisse toutes les qualités & tous les agréments que l'on peut en attendre. Malgré tout, et bien que nous ayons "cherché la petite bête", la chose n'est pas parfaite ... et on pourra toujours y trouver inexactitudes ou menues erreurs. Mais au moins avons-nous tendu à parfaire notre œuvre autant que nous le pouvions.

Nous ne bâclons pas la tâche.


Pour résumer les valeurs vis-à-vis du métier :

compétence + travail = œuvre bien faite


Valeurs vis-à-vis des clients


1) Accueil

Nous accueillons toute personne qui veut nous soumettre une chose à expertiser.

Certes nous acceptons les choses de qualité, les choses exceptionnelles, mais nous ne dédaignons pas pour autant les "petites choses". Tout objet apporté par toute personne mérite qu'on y prête attention.


2) Transparence

Dans toutes les étapes de l'expertise & de la vente, la plus limpide transparence est de rigueur. Il n'y a aucune "mauvaise surprise" à attendre. Tout est clairement défini dès le départ, tout se déroule ensuite clairement.


3) Rigueur

La comptabilité de nos clients est traitée avec la plus extrême rigueur. Il n'y a pas un centime de quiproquo. Les délais de paiement sont scrupuleusement respectés.

Tous nos engagements sont strictement tenus, à commencer par celui de la confidentialité, par la précision de nos honoraires etc.


4) Gratuité de l'« Avis de Premier Abord » et de l'estimation orale

Notre Cabinet a décidé de mettre en place et d'offrir à toute personne un « Avis de premier abord »© (A.P.A.), entièrement gratuit et sans nul engagement. Cet A.P.A. n'est pas une expertise fouillée, c'est une opinion immédiate sur l'objet présenté. Il s'accompagne d'une estimation dont l'approximation est réaliste, à moins que l'objet ne requière une étude plus avancée pour être estimé.


5) Juste niveau des honoraires

Nos honoraires sont déterminés avec le client au moment du dépôt de l'objet à expertiser. Ils varient selon la nature de l'objet et la mission de l'expert.

Ils sont fixés de façon juste et équitable.

Dans nos rapports financiers avec nos clients, le maître-mot est l'antique définition de la vertu de justice : IVS SVVM CVIQVE TRIBVERE.


C'est pourquoi nous entretenons avec nos clients des rapports de confiance. Sinon, ce n'est pas la peine !


Pour résumer les valeurs vis-à-vis des clients :

accueil + transparence + rigueur + A.P.A. + honoraires justes = confiance 


Et pour résumer l'ensemble de nos valeurs :

œuvre bien faite + confiance = succès de la mission

TOUT  LE  MONDE  EST  CONTENT

   


Partager cette page

Repost 0
Published by